Astarté est une déesse qui m'intrigue depuis bien longtemps, j'ai eu l'occasion de croiser son chemin. Mais maintenant j'ai envie de me rapprocher d'elle. Pourquoi? Je ne sais pas vraiment, c'est un sentiment étrange, je sens que c'est ce que je dois faire. J'ai essayé de me renseigner un peu plus sur elle avant de passer aux contacte directe. Mais je dois avouer que je me suis perdu dans mes recherche tellement qu'elle est mystérieuse et possède tellement de visages. On la retrouve partout. Astarte est une déesse d'origine cananéenne, mais aussi phénicienne où on la retrouve sous le nom de Tanit et sont culte prendra encore plus d'ampleur sous les carthaginois.

Pour le moment rien de bien compliqué, mais c'est loin d'être fini. On la retrouve aussi en Egypte sous les ramessides. Elle était symbolisée avec des chevaux et avait alors pour but de protéger le pharaons. Mais ce qui est étrange c'est qu'on la compare à la déesse lionne Shekmet, mais bien plus à Isis, il n'y a qu'à regarder les différentes illustrations d'Astarté allaitant un enfant. Il y a une statue du 6ème siècle avant JC dans le musée du Caire, qui pourrait faire penser à Isis et Horus enfant mais quelque chose en dessous est gravé et cela dit "Gersaphon, fils de Azor, fils de Slrt, l'homme de Lydda, pour sa dame, pour Astarte". Mais dans tous ces visage on retrouve une déesse insoumise, sauvage, belle et maternelle. Les déesse de la fertilité, protectrice des enfants et veillent sur les naissances.

Astarté est aussi assimilé à Ishtar, chez les Babyloniens et Inanna chez les Sumériens. D'ailleurs leurs mythes sont comparables. Pour faire simple voilà le mythe sumérien mettant en scène Inanna:

Inanna, souveraine du « Grand Royaume d'En Haut », décide de descendre aux enfers pour supplanter sa soeur aînée Ereshkigal, souveraine du Monde Inférieur. Elle entre dans le palais d'Ereshkigal, traverse les Sept Portes et arrive nue, dénuée de tout pouvoir, devant sa soeur et les Sept Juges des Enfers (Anunnaki), qui la tuent. Les dieux sont informés, mais la récusent pour son acte. Enki façonne et envoie cependant deux messagers asexués en enfer, qui raniment Inanna avec le « breuvage de vie » et la « nourriture de vie ». Obéissant à la loi selon laquelle quiconque pénètre en Enfer ne peut revenir sur Terre, les Anunnaki ne la laissent pas partir. Inanna doit fournir un remplaçant. Elle revient sur terre accompagnée de démons et cherche un remplaçant.

Après diverses recherches, elle trouve Dumuzi confortablement installé sur le trône de la cité et le désigne, par colère. Explication bien « humaine » qui cache un mystère de la mort rituelle du roi pour assurer la fertilité universelle.

Dans la version akkadienne, Ishtar et Tammuz sont les personnages du mythe. Il y semble qu'Ishtar aille en enfer, après la mort de Tammuz, pour ramener celui-ci. L'absence d'Ishtar stoppe toute reproduction, ce qui panique les dieux et les poussent à la libérer.

Les écritures saintes babyloniennes ont appelées Ishtar "Lumière du monde" "Déesse des déesses" et "donateur de force". On retrouve encore là le sens de la fertilité, mais il y a autre chose, car Inanna est la déesse de l'étoile vénus et de l'amour. Ce qui fait qu'on l'a compare bien souvent à Aphrodite et à Vénus.

Bref, mes recherches sont loin d'être terminer, il y a encore tellement de choses à approfondir. Mais le mieux sera quand je pourrais enfin parler vraiment avec elle.

Hier soir pour commencer a me connecter avec elle, j'ai créé un chapellet de prière a son honneur, que j'ai bénie et remplie le petit coffre pendentif des reste d'une offrande que je lui ai faite.

chapellet_de_pri_re_a_Astarte